Aller au contenu principal

Sport propre

En tant que sportif d'élite, vous devez redoubler de vigilance en ce qui concerne vos habitudes de consommation.
Le principe de responsabilité objective signifie que chaque sportif est responsable de ce qui se trouve dans son corps, et donc de ce que l'on peut détecter lors d'un test du dopage. Peu importe que vous ayez eu l'intention de vous doper ou non, si une substance interdite est retrouvée dans vos analyses, le fait de dopage sera établi et le sportif devra en répondre sur le plan disciplinaire. A ce moment-là, le sportif pourra fournir ses explications et son niveau, amateur ou d’élite pourrait être pris en considération par rapport à la sanction qu’il recevra finalement.

La liste des interdictions

Révisée chaque 1er janvier* par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA), la liste des Interdictions identifie les substances et méthodes interdites aux athlètes en compétition et hors compétition. *Elle peut également être mise à jour en cours d'année.

Elle est la même pour tous les sportifs, quel que soit leur niveau ou discipline, et dans tous les pays.
Elle reprend les noms des substances et méthodes interdites mais ne reprend pas les noms commerciaux des médicaments, ceux-ci pouvant être retirés ou ajoutés dans le commerce à tout moment et être différents dans chaque pays.

En tant que sportif d'élite, il est très important que vous preniez connaissance de cette liste et de sa mise à jour annuelle. En janvier, prenez le réflexe de la consulter, ou au minimum ses modifications. Il se peut qu'une substance autorisée devienne interdite d'une année à l'autre, ou que le seuil d'autorisation d'une substance soit modifié (donc que le dosage qui était autorisé ne le soit plus).

Vous pouvez télécharger la dernière liste complète ou ses dernières modifications
Liste complète des interdictions 2022 (PDF)
Vous la retrouverez également sur notre page Liste des interdictions.
Si vous souhaitez chercher une substance en particulier, utilisez la fonction ctrl+touche F et commencez à inscrire le nom de celle-ci. 


Vous pouvez également utiliser le moteur de recherche du Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (CBIP) pour savoir si un médicament commercialisé en Belgique ou un de ses composants contient une substance interdite.

Le médicament que je souhaite utiliser contient-il une substance interdite pour dopage?

L'outil du CBIP, le Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique, permet de rechercher le nom d'un médicament (commercialisé en Belgique) et vous informe par un d ou un D si ce médicament contient une substance qualifiée comme dopante. Vous pouvez également effectuer la recherche directement avec le nom d'une substance.

Le site Internet: www.cbip.be 
L'outil existe aussi sous forme d'App pour smartphone. Retrouvez le dans l'Apple Store ou dans le Play Store.

BESOIN D'AIDE POUR L'UTILISATION DE L'OUTIL ?

J'ai besoin d'une autorisation

Une AUT est un document autorisant un sportif à utiliser une substance interdite figurant sur la liste des interdictions applicables en Communauté française.

Les demandes sont examinées par la Commission de la Communauté française pour l'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (CAUT).
Cette Commission est indépendante de l'ONAD.

Les autorisations sont accordées uniquement selon les critères suivants :

  • La substance ou la méthode interdite en question est nécessaire au traitement d’une pathologie aiguë ou chronique telle que le sportif subirait un préjudice de santé significatif si la substance ou la méthode interdite n’était pas administrée.
  • Il est hautement improbable que l’usage thérapeutique de la substance ou de la méthode interdite produise une amélioration de la performance au-delà de celle attribuable au retour à l’état de santé normal du sportif après le traitement de la pathologie aiguë ou chronique.
  • Il ne doit pas exister d’alternative thérapeutique autorisée pouvant se substituer à la substance ou à la méthode interdite
  • La nécessité d’utiliser la substance ou méthode interdite n’est pas une conséquence partielle ou totale de l’utilisation antérieure (sans AUT) d’une substance ou méthode qui était interdite au moment de son usage.

En tant que sportif d'élite, vous devez obligatoirement effectuer les démarches de demande d'AUT au plus tard 30 jours avant tout évènement, entraînement ou compétition sportive auxquels vous avez prévu de participer.

Retrouvez le formulaire de demande et toutes les informations concernant les AUT sur notre page Autorisations.